Une dernière volute

05.25.2016

Je ne sais pas pourquoi maintenant. Je ne sais pas ce qui m’a permis de sauter le pas, mais voilà. Ou plutôt si d’ailleurs, je sais pourquoi. D’abord il y a eu les reproches des enfants et leurs demandes incessantes. Il y a eu l’envie de plus de liberté. Il y a eu les mots d’une connaissance qui a eu un cancer. Il y a eu ces mamans de jeunes enfants qui sont mortes dans l’entourage d’amis proches.

Et puis un samedi soir, il y a deux semaines, j’ai décidé d’écraser ma dernière cigarette. Je n’ai pas plus fumé ce jour-là que les précédents. Difficile, vous me direz quand on fume un paquet par jour. C’est juste que c’était la dernière.

Le lendemain, bien sûr j’étais un peu stressée. Nous allions rejoindre des amis pour déjeuner à la campagne et l’idée de passer la journée sans fumer me semblait risquée. Mais tout s’est bien passé. J’ai collé un patch sur mon épaule et je n’ai pas fumé. Voir les autres fumer ne m’a pas donné envie. Les autres ne m’influencent plus quand il s’agit de fumer depuis bien longtemps. Qu’ils fument ou non ne m’a jamais empêché de fumer comme un pompier.

Le jour d’après, l’angoisse s’est faite plus forte. Une journée au travail sans fumer, c’est impossible. C’est ce qui me fait tenir, c’est mon moment d’évasion (enfin mes moments d’évasion..). Mais tout s’est bien passé.

Depuis, il y a eu un enfant aux urgences, des apéros, des restos mais pas de cigarette.

Moralement c’est un peu les montagnes russes. J’alterne les moments de timide satisfaction (ce qui me fait douter de la durée de mon arrêt) et l’envie de me pendre. J’ai quelques grosses envies de fumer mais surtout un sentiment d’abandon. Comme si j’avais quitté ma meilleure ennemie. J’ai cessé de fumer parce que je ne veux pas mourir à cause de ça (bien que rien ne me le garantisse) mais je n’ai jamais été écœurée par la cigarette. Mais je sais juste que c’est le mieux pour moi et ma famille.

17 jours sans fumer c’est trop tôt pour se déclarer non-fumeuse mais c’est déjà pas mal.

Aucune victime n’est à déplorer pour le moment. Je n’ai tué personne, je n’ai hurlé sur personne. D’ailleurs certains de mes collègues n’ont même pas remarqué que j’avais arrêté. Par contre, l’homme ayant arrêté de fumer également, je ne présage de rien quant à la durée de notre couple. Si ce n’est que si nous surmontons l’arrêt de la cigarette sans dégâts, nous pourrons tout surmonter.

Je suis épuisée mais j’ai bonne mine paraît-il. J’ai envie de manger des fruits et des légumes. Je bois du jus de bouleau et des tisanes détox. Il ne manque pas grand chose pour que je fasse du sport. Enfin si, la motivation. Si je vois s’afficher des kilos supplémentaires sur ma balance ça risque en revanche de vite me motiver.

Bref, jusqu’ici tout va bien comme dirait l’autre mais comme le dit la suite, l’important ce n’est pas la chute mais l’atterrissage.

Wait and see…

 

ENGLISH VERSION by Carmen Paolone

LAST SMOKE

I don’t know why now. I don’t know what made me take the plunge, but here it goes. Well really, yes, I know why. First, there were the accusations of the kids and their incessant requests. There was the desire of more freedom. There were the words of an acquaintance who had cancer. There were those mothers of young children who died and whom my close friends knew well.

And then, one Saturday night two weeks ago, I decided to put out my last cigarette. I didn’t smoke more that day than the previous. It’s difficult, you see, when you smoke a pack a day. It’s just that it was the last. The next day, of course I was a little stressed out. We were joining friends for lunch in the countryside and the idea of spending the day without smoking seemed risky. But everything went well. I stuck a patch on my shoulder and I didn’t smoke. Seeing the others smoke did not make me cave. People don’t influence me anymore when it comes to smoking since a long time ago. Whether they smoke or not never stopped me from smoking like a chimney.

The following day, the anxiety kicked in stronger. A day at work without smoking, it’s impossible. Smoking is what keeps me going, it’s my moment to relax (well my moment of escape…). But everything went well. Since then, there has been a child taken to the emergency room, aperitifs, restaurant outings but no cigarette.

Morally it’s a little bit like a roller coaster. I alternate moments of coy satisfaction (which make me doubt the duration of my decision) and the desire to kill myself. I have some big cravings but also a sense of abandonment. As if I had quit my best enemy. I quit because I did not want to die because of cigarettes (although nothing will guarantee that to me ever) but I’ve never been disgusted by cigarettes. But I just know it’s best for me and my family.

17 days without smoking it is too early to declare myself a non-smoker but it’s not bad.

No casualties to report yet. I did not kill anyone, I have not yelled at anybody. Besides, some of my colleagues have not even noticed that I had stopped. However, my man also quit smoking, it bodes to no good as for the length of our relationship. If we overcome quitting smoking together without collateral damage, we can overcome it all.

I’m exhausted but my friends tell me I look good. I feel like eating fruits and vegetables. I drink birch juice and detox teas. A little more and I’ll get into sports. Well, I have no motivation just yet. But if I see more weight on my scale, I may be quickly convinced and motivated!

In short, so far so good as the actor would say but as the saying goes, the important thing is not the fall but the landing.

Wait and see …

12 Commentaires

  • Minoval67 dit :

    Bravo! Tiens bon ça vaut le coup (et le coût aussi) 17 ans pour moi, et me pas une taffe

  • minisushi dit :

    mais bien sur que c’est pas mal déjà! c’est même énorme!!! surtout sur les cigarettes du boulto j’imagine! tu es forte! je t’encourage, je n’ai jamais fumé mais j’ai toujours été entourée de gros fumeurs (mes parents en premier) et j’ai toujours admiré ceux qui parvenaient à arrêter! ils font preuve d’une telle volonté. pile celle dont je manque pour arreter le sucre en fait :-p

  • Camille dit :

    Félicitations!!! C’est vraiment une chouette décision! Les enfants doivent être ravis!!! Courage!

    • Wafa dit :

      Merci Camille, les enfants ne réalisent pas trop et à leur âge ne comprennent pas vraiment l’effort que ça me demande mais ils sont contents

  • Sandrine dit :

    Bravo miss !
    Tu vas y arriver car tu en as pris la décision !
    Tiens bon car tu vas voir très vite tous les bénéfices sur ton corps, ton visage, et surtout pécuniers. Pour me motiver, j’avais téléchargé une application « compagnon ». Il y en a plein et franchement c’est réconfortant. Et.. j’ai mis l’équivalent de ce que je dépensais en cigarettes par mois sur un compte. Tu verras qu’avec cette somme, vous pourrez vous offrir de jolies vacances ! 😉
    Allez courage et continue de nous tenir informés.
    Bises

    • Wafa dit :

      Merci Sandrine, il faut vraiment que je mette les sous de côté c’est clair que ça me fera plaisir de voir que mes sous ne partent pas en fumée 😉

  • Domi dit :

    Felicitations Wafa ! J’ai comme toi écrasé ma dernière cigarette il y a 11 ans maintenant … sans savoir vraiment pourquoi ce jour-là, pourquoi cet instant précis… Le plus dur est fait et tu vas très vite retrouver des sensations de non fumeuse.. encore bravo ! Des bisettes. Domi

  • Isabelle dit :

    Bon exemple de courage, Bravo !

  • f dit :

    Bjr
    Juste un petit témoignage: J’ai fêté mes 9 mois sans clope. J’ai été une trèèèès grosse fumeuse de 9 ans à 32..
    Et puis j’ai tenté l’hypnose. On m’a recommandé 3 séances, une a suffit.
    En sortant j’avais l’impression de ne jamais avoir fumé. Plus aucune envie. Je ne donne pas de nom de praticien pour pas que mon comm soit pris pour de la pub, c’est juste un conseil qui j’espère sera utile.. Je pense que ça ne marche pas pour tout le monde mais que ca vaut le cout de tenter.. En tout cas je suis trooooooooooop heureuse d’avoir essayé.
    Bon courage pour la suite!

Répondre à Wafa Cancel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *