Un weekend à moi

01.29.2018

Je vous ai beaucoup parlé de mon mal-être ces derniers mois. La maladie, les décès, l’absence de lumières, les déceptions, bref à force de baigner dans cette atmosphère j’ai fini par ne plus aller très bien malgré mes efforts. Les dernières semaines mon corps a commencé à me lâcher, les cervicales, le dos, les angoisses, les insomnies.

Lundi je n’ai pas pu me lever et là j’ai compris que j’allais devoir redoubler d’efforts pour me sortir de tout ça. Je suis restée 3 jours à la maison (pas assez mais bon) et vendredi, j’ai décidé que cette journée de RTT que je passe habituellement à courir entre courses et ménage, serait une journée pour moi.

Jeudi soir, je suis allée au théâtre avec des amies et ensuite j’ai bu un verre au lieu de rentrer me coucher.

Vendredi, je suis restée plus longtemps au lit plutôt que courir. Je suis allée chez le coiffeur et pour ressortir avec un brushing parfait. Je n’ai pas cherché les enfants à midi mais j’ai pris mon temps avant d’aller me faire masser. Et le soir pareil, pas de stress, pas de repas à préparer. On a commandé à manger, je me suis laissée porter.

Samedi matin, j’ai laissé la maisonnée endormie et j’ai pris le train pour Paris. C’était chouette, ça m’a rappelé une époque pas si lointaine où j’y allais plus souvent. Je suis rentrée le sourire aux lèvres, heureuse de n’avoir pensé qu’à moi. Heureuse aussi de retrouver les miens parce que c’est avec eux que je me sens le mieux.

Parfois souvent j’oublie de m’occuper de moi. Ce n’est la faute de personne si ce n’est la mienne. Mais comme me disait un ami il y a peu, il faut s’aimer pour aimer les autres.

Et si je commençais par là ?

33

Un petit truc à dire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *