Se simplifier la vie en faisant de la place

06.02.2017

En déménageant nous avons gagné 40m2 et une cave. Bizarrement notre espace n’est pas devenu aéré et désencombré. J’avais pourtant pris de bonnes résolutions , si vous vous souvenez. Pour la cuisine d’ailleurs, je peux dire que je suis plutôt contente, je n’ai plus de superflu. Par contre dans notre chambre ou pire dans le bureau, c’est l’horreur. Les armoires qui débordent, les papiers qui s’entassent. C’est simple rien ne semble vraiment rangé. Alors quand Marie que je connais depuis qu’elle m’a donnée des cours de portage m’a dit qu’elle lançait  un service de désencombrement j’ai eu envie de tester.

Rendez-vous pris un vendredi matin, je n’avais pas une demi-journée donc nous avons convenu de prendre 2h pour ne faire que notre chambre sans toucher aux affaires de mon chéri.

Première étape, vider toutes les armoires, les tiroirs et en faire un tas sur le lit. De cette façon on visualise mieux et ensuite on peut prendre pièce par pièce et décider de leur sort.

Avant ça, il faut d’abord discuter et se mettre d’accord sur ce que l’on souhaite vraiment et sur notre rapport aux vêtements. Moi par exemple, je n’étais pas dans une démarche zéro déchet, ni de minimalisme. J’aime la mode, j’aime avoir du choix et la manière dont nous avons travaillé avec Marie s’est adaptée à cela. Là, où elle aurait suggéré à d’autres de n’avoir que 3 tops, il était clair que pour moi c’était impossible.

C’est d’ailleurs une chose que j’ai appréciée. Le fait que Marie ne m’impose pas sa vision des choses, ni ne soit extrême dans sa façon de faire.

Elle a su m’expliquer pourquoi il était nécessaire de laisser partir certains vêtements et m’a même fait un sac spécial souvenirs (les vêtements qui rappellent vraiment quelque chose ou dans mon cas des vêtements de marques que je veux garder).

Puis pièce après pièce nous avons gardé, jeté, donné puis rangé dans un nouvel ordre.

Par exemple, j’avais jusque là une valise dans laquelle je mettais mes vêtements d’hiver ou d’été et elle m’a suggéré de ne rien mettre dans des valises mais de tout garder de manière visible pour bien visualiser ce que je possède. Mes vestes et pulls d’hiver ont donc pris place en haut de mon armoire. En vrai j’en ai un peu plus mais ils étaient dans le panier de linge sale (aheummmm).

 

Du coup, ma penderie s’est retrouvée plus aérée et mes robes beaucoup plus visibles. Dans mes tiroirs une partie des tee-shirts a été rangée comme on peut le voir chez Marie Kondo sur la tranche et dans des boites. Idem pour les sous-vêtements. Les tops suivront car nous n’avions pas assez de temps.

Nous avons ainsi découvert mon attirance certaine pour les hauts à trous.

Au bout de 2h, 4 sacs pleins et un sentiment étrange de bien-être. Je me suis sentie allégée au propre comme au figuré.

Et puis en partant, Marie a tiqué sur le porte-manteaux à l’entrée, prêt à tomber sous le poids des manteaux. Elle m’a demandée si certains étaient à moi mais en fait ils étaient quasiment tous à mon homme. Celui-là même qui venait de s’acheter une veste car je cite « je n’ai pas une veste ». Le soir à son retour encore boostée par mon rendez-vous je lui ai demandé de mettre toutes ses vestes et manteaux sur le lit. « Je n’ai quasiment rien je te dis »……… 19….19 vestes et manteaux, bordel !!!  Au temps vous dire que j’ai sorti vite fait les sacs poubelles et que nous avons passé le reste du weekend à continuer ce que j’avais commencé le matin. Un bonheur, notre chambre est enfin agréable.

Les valises qui squattaient dans un coin, ont fini à la poubelle quand elles étaient abîmées et ne servaient que de rangement et les autres à la cave. J’ai vidé tous mes sacs à main que j’avais pris l’habitude de changer sans les vider et je les ai rangés. Bref, changement complet dans ma façon de faire.

Alors bien sûr ce service à un coût et je sais que certains se disent qu’il est ridicule de payer pour un truc que l’on pense pouvoir faire seul. Mais justement pour avoir déjà fait à plusieurs reprises des rangements profonds avec des sacs entiers de choses à jeter, sans Marie je pense honnêtement que j’aurais gardé 40% de ce que j’ai fini par jeter. Par attachement idiot, dans l’espoir de remettre un jour cette robe dans laquelle je ne rentre plus, parce que j’ai payé telle ou telle chose très chère (il y a 5 ans) parce que, parce que. et puis surtout j’aurais fait tout ça sans réelle méthode de rangement, sans en comprendre les raisons et pourtant j’ai lu la « Magie du rangement » et « Zéro déchet ».

Mon panier a linge s’est clairement vidé depuis, il sera encore plus léger lorsque j’aurais fait la chambre des enfants. Résultat, je n’ai plus rien qui traîne au fond, ça tourne, le repassage est plus simple, je gagne du temps. Alors ce prix finalement, il est gagné autrement. Pour peu en plus que vous vendiez des choses dont vous ne voulez plus et bingo !

Si vous habitez Strasbourg et ses environs et que l’aventure vous tente, n’hésitez pas à contacter Marie.

EDIT: Dès la rentrée Marie sera disponible les vendredis à Paris, alors n’hésitez pas !!!

 

Simplifiez sa vie.fr

6 Commentaires

  • Marie dit :

    J’aimerais bien faire pareil chez moi, dommage que je n’habite pas à Strasbourg.

  • Laurence dit :

    Dans nos appartements parisiens c’est vraiment nécessaire. J’étouffe d’un trop plein de choses. Il me faudrait un univers minimaliste mais je n’y arrive pas

  • Marie Hoffsess dit :

    Bonjour à toutes, à partir de septembre, je proposerai des créneaux à Paris les vendredis. A bonnes entendeuses 😉

  • Barbara dit :

    Petite pensée pour toi
    : me suis lancée dans le rangement de mon dressing et de mes tiroirs. Autant s’y mettre semble laborieux mais que la satisfaction est grande quand c’est fait.
    C’est beau, agréable au regard et donne des perspectives de shopping 😜😂
    Du coup mon mec a fait son côté car jaloux de l’ordre qui règne sur mes étagères.
    Merci pour cet article qui m’a boosté.
    Vais encore m’attaquer aux chaussures, produits de beauté… Bref c’est pas fini !

Répondre à Laurence Cancel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *