On solde chez Hermès

01.23.2008

Les soldes et moi, c’est une grande histoire. Deux fois par an, je me rends à Paris où je laisse libre cours à ma folie du shopping. Repérage la veille, parfois la semaine d’avant, découpage dans les magazines, tout est bien organisé. En général, je me contente des grands magasins et des quelques boutiques dans le Marais. Loin du microcosme fashion parisien, je ne peux me rendre aux soldes presses et je n’ai pas accès, budget oblige, aux grande marques de luxe. Alors, lorsque la maison Hermès a annoncé qu’elle ferait des soldes exceptionnelles à Strasbourg, j’étais assez contente de pouvoir m’y rendre. Ce type d’évènenement est assez rare et ne se déroule jamais dans la boutique mais dans un lieu neutre. A Strasbourg, c’est le Château de Pourtalès qui a été choisi pour deux jours de soldes de 10h à 19h. Voilà comment en ce beau matin ensoleillé, ma copine Julie et moi avons pris le chemin de la Robertsau. Arrivées à 9h, une dizaine de femmes attend déjà devant les portes du château. Pour la plupart des quinqua, sexa, BCBG, toutes excitées par leurs futurs achats. Une seule d’entre elles porte à son bras un Kelly. On plaisante avec le sympatique agent de sécurité à qui l’on espère soutirer des infos, on y va de sa petite anecdote sur les soldes Hermès à Paris, bref l’ambiance est assez bon enfant. Petit à petit la foule s’agrandit et les agents décident d’organiser une file d’attente digne de ce nom (c’est vrai que c’était un peu n’importe quoi). 10h, les portes s’ouvrent et une cinquantaine de personne est autorisé à rentrer. On nous distribue un sac transparent, quand je vois la taille de ce dernier, je me dis qu’ils ont vraiment de l’espoir car au mieux je peux à peine espèrer m’acheter un Carré. Mais cela ne semble pas perturber le moins du monde mes compagnes de shopping. Le coin des Carrés est vite pris d’assaut et nous ne pouvons l’approcher. Julie et moi faisons un tour pour voir ce qui se vend: quelques vêtements dont une robe particulièrement jolie à 790€, des draps de bain, des cravates, des sacs et des bijoux mais rien de folichon. Les prix restent très élevés pour mon petit budget mais autour de moi les sacs se remplissent. Les femmes se bousculent, les carrés tombent à terre, l’une des vendeuses doit les rappeler à l’ordre. Enfin, nous atteignons les Carrés Hermès, il n’en reste plus que de très classiques pas du tout mon genre. Jusqu’à ce que j’en trouve un simple, joli mais à 145€, je le prends, le repose, le reprends, hésite jusqu’à ce Julie la voix de la sagesse me rappelle mon souhait de partir bientôt à New-York. Je repose définitivement mon Carré et nous repartons de la vente. Dehors la queue est encore plus longue, on annonce 1h30 d’attente aux derniers arrivés. On nous demande si les prix sont intéressants, si l’on peut encore trouver beaucoup de foulard ou des ceintures, certains sont découragés et préfèrent partir. D’autres arrivent encore lorsque nous rejoignons notre voiture. Au final, rien à part le foulard ne m’a boulversé, je crois que je suis encore trop jeune pour cette maison.

La vente continue encore demain de 10h à 19h au Château de Pourtalès, rue Mélanie.

Hermes longue File d’attenteHermes File d’attenteHermes bousculadeHermes 50%Hermes

15 Commentaires

  • Julie dit :

    Quelle aventure! Pour le Carré, aucun regret, nous avons encore de belles années devant nous pour nous l’offrir, à moins que l’on nous l’offre. Et effectivement, tu peux déjà mettre les 145 euros dans ta cagnotte New york! c’est encore plus classe je trouve!

  • lilipucette dit :

    Ca me rappele une collegue pour qui être une vraie femme c’est avoir un collier de perle et un carré hermes … et ben je suis pas encore prete à etre une vraie femme.
    Je prefere etre une fausse femme mais partir en vacances comme toi !

  • josiane dit :

    superbes les photos prises avec le portable, j’imagine, tu es une vraie espionne… du coup grâce à toi c’est comme si j’y étais allée… Du coup, à défaut d’un carré Hermés je me contenterai d’un Cartier en soie trouvé sur le macadam devant le commissariat de Strasbourg…. c’est drôle je n’ai jamais réussi à le déposer aux « objets trouvés »… bizzzz

  • Wafa dit :

    @Julie: On a tout le temps c’est vrai 😉
    @Lili: Heureusement pour nous qu’être une femme ne se résume pas à cela.
    @Josiane: J’aurais aimé prendre plus de photos mais avec le monde c’était difficile.

  • Nour dit :

    Un Carré à ce prix là ! Tout ça pour être fashion. Je trouve ça un peu stupide.

  • Wafa dit :

    Je ne pense pas que tu achète du Hermès pour être à la mode car ce n’est pas trop l’image de la maison. Les prix sont très élevés c’est vrai mais au-delà de la marque tu achètes un produit de qualité, fait main, en France. Et surtout tu fais un achat que tu garderas toute ta vie et que tu pourras donner à ta fille. C’est un investissement.

  • Nour dit :

    Tu peux acheter des choses de qualité que tu peux garder à vie et transmettre à ta fille mais pas à ce prix-là. Ma mère m’a donné des choses qui ne coûtaient pas aussi chers mais qui avaient autant de valeurs.

    Je veux bien admettre que des gens soient dans la tendance mais de là à se ruiner pour un petit carré…enfin je vais me retirer, c’est un blog de mode ici…je vais éviter de pleurer sur les gens que je croise tous les jours et qui se battent pour manger, le carré Hermès leur paraît bien loin.

  • Wafa dit :

    Je crois qu’il y a un malentendu, je n’ai jamais dit qu’il fallait qu’une chose coûte chère pour pouvoir être transmise et encore moins que l’argent faisait la valeur des choses. Je trouve ça limite insultant de penser que j’ai ce genre de raisonnement. J’essayais juste de t’expliquer que les prix d’Hermès étaient justifiés par un savoir-faire et un travail de qualité. Après les gens qui vont acheter là-bas ne se ruinent pas car ils en ont les moyens. Ce n’est pas mon cas, j’achète ce que mon budget me permet. Maintenant mélanger le fait que des gens se battent pour manger et celui que d’autres dépensent des sommes importantes pour des choses qui te paraissent futiles, c’est un gros raccourci. Venant d’un milieu très modeste, j’ai les pieds sur terre et la valeur de l’argent. Il ne faut pas tout confondre. Et puis mon blog n’est pas uniquement un blog de mode. J’espère que mon explication t’aura convaincu, tu reste la bienvenue en tout cas.

  • ficelle dit :

    C’est marrant de voir comme la futilité agace vite, comme si on ne pouvait pas aimer la mode et rester concernée par le monde… Tu aimes la mode, donc tu aimes les carrés, donc tu es fermé : ça c’est du raccourci ! Alors, moi j’aime les livres, donc j’aime les pavés, donc je suis révolutionnaire. Ou maçon.

    Ceci étant, New York c’est un très bon choix, qui se transmet aussi, et qui en met pleins les mirettes.
    Continue à te marrer, et à narrer…

  • Nour dit :

    Ficelle, je ne suis en aucun cas agacée puisque je survole des blogs de mode sans être pour autant une fashion, j’aime la mode mais j’ai le droit de dire ce que je pense non ? Je pense avoir le droit d’écrire des commentaires qui ne vont pas forcément dans le sens de la personne qui tiend le blog.

    Pour ce qui des livres, je suis bibliothécaires, des pavés j’en vois et j’en lis tous les jours et je suis communiste donc révolutionnaire ;o)

    Quant à Wafa, mon but n’était pas de t’offenser bien au contraire !

    Bonne continuation.

  • ficelle dit :

    vive la révolution des pavés dans les carrés alors !
    😉

  • Miss Zen dit :

    Merci ! Je crois que l’année prochaine et malgré ta déception, je tenterai l’aventure à Paris….. et vraiment encore merci pour tes photos et tes impressions….

  • Miss Zen dit :

    J’avais pas lu tous les commentaires – certes tout le monde a le droit d’avoir son avis mais jeter des jugements à l’emporte pièce. Certaines marques sont chers, tres chers, affreusement chers parmi lesquelles Hermes, Chanel, etc. Et alors ? C’est forcément mal de rêver et parfois de se payer un savoir-faire, une tradition, une rigueur dans la qualité. C’est forcément mal ? Moi aussi j’ai des choses transmises par ma mère et ma grand-mère qui ne valent rien mais qui durent. Et j’ai aussi un carré de mon arrière tante qui doit avoir 50 ans. Et j’ai un carré que je me suis offerte très jeune avec l’argent de 8 mois de baby-sitting et alors ? Chacune ses rêves, ses envies, ses futilités, ses petits plaisirs. Pourquoi cher c’est toujours mal et mal vu ?

  • Wafa dit :

    @Ficelle et Nour: Pas sur moi les pavés, svp!
    @Miss Zen: Je n’ai pas regretté d’avoir attendu 1h dans le froid car pour moi c’était à voir.

  • ficelle dit :

    non, pas sur toi, ni sur personne d’ailleurs… 🙂

Un petit truc à dire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *