Mes dernières lectures

11.15.2017

Un petit point sur mes dernières lectures, ça vous dit? La plupart de mes choix ont été guidés par ma libraire chouchou et d’autres par des amies ou par les réseaux sociaux. Alors on commence avec un roman:

 

Les intéressants de Meg Wolitzer

Je commence vraiment à me dire que la littérature contemporaine américaine est ce que j’aime le plus en ce moment. J’aime les histoires qui m’emportent encore plus lorsqu’elles nous permettent de suivre les personnages et de les voir évoluer. J’ai eu je l’avoue un peu de mal à y rentrer. Je l’ai pris, commencé, posé et recommencé et puis un jour j’ai enfin été disponible et je ne l’ai plus lâché. J’ai adoré. L’histoire, les personnages, et surtout le personnage de Julie, celle qui rêve d’une autre vie sans réaliser quelle est la sienne. Chaque chapitre est raconté sous le prisme d’un des personnage, c’est addictif.

Résumé: En 1974, Julie passe son été à Spirit-in-the-Wood, une colonie de vacances. Elle y rencontre un groupe de cinq adolescents qui se sont baptisés « les Intéressants » : Ethan, un surdoué des films d’animation ; Goodman et sa sœur Ash, jeunes New-Yorkais bien nés ; Jonah, le fils d’une célèbre chanteuse folk, icône de la contre-culture, et enfin Cathy, qui rêve de devenir danseuse.
Le roman suit leur vie pendant quarante ans. Ethan épousera Ash. Ensemble, ils connaîtront la réussite et les drames. Goodman devra faire face à la justice. Jonah se détournera de la musique. Et Julie ? Julie se cherchera pendant de longues années et racontera leur histoire à tous.
 

 

En attendant Bojangles d’Olivier Boudreaut

Il est de ces histoires qui vous emportent et vous font rêver. Ce petit roman est de ceux-là. Une jolie histoire d’amour, qui m’a bouleversée. Des personnages qui vous donnent envie de tout envoyer balader et de laisser plus de place à la fantaisie.

Résumé: Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mlle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.
L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

Repose-toi sur moi de Serge Joncour

Alors pour une fois je ne vais pas vous dire que j’ai adoré. Mais pas non plus que j’ai détesté. Sans doute parce que les livres précédents étaient assez forts celui-ci m’a laissé assez indifférente. Il se lit facilement et est assez agréable mais voilà il n’a rien bousculé chez moi. Je crois que pour les livres comme pour les films j’aime être touchée. Bref, agréable à lire mais sans plus. Il a toutefois eu le prix Interallié donc mon avis est très personnel.

Résumé: Aurore est styliste et mère de famille. Ludovic est un ancien agriculteur reconverti dans le recouvrement de dettes. Ils partagent la cour de leur immeuble parisien et se rencontrent car des corbeaux s’y sont installés. Leurs divergences pour régler ce problème les mènent à l’affrontement mais ils finissent par apprendre à se connaître.

Les règles d’usage de Joyce Maynard

Je me suis toujours demandée pourquoi certains événements tragiques pouvaient donner de la force à certains et en détruire d’autres. Ce livre parle de résilience, d’une famille qui doit se reconstruire et de la vie qui continue. J’ai d’abord beaucoup pleuré et ensuite j’ai suivi le chemin de Wendy trouvé l’histoire très positive. Une vraie leçon de vie qui me parle beaucoup.

Résumé: Wendy, treize ans, vit à Brooklyn. Le 11 septembre 2001, son monde est complètement chamboulé : sa mère part travailler et ne revient pas. L’espoir s’amenuise jour après jour et, à mesure que les affichettes DISPARUE se décollent, fait place à la sidération. Le lecteur suit la lente et terrible prise de conscience de Wendy et de sa famille, ainsi que leurs tentatives pour continuer à vivre.
Le chemin de la jeune fille la mène bientôt en Californie chez son père biologique qu’elle connaît à peine – et idéalise.

Une question d’équilibre Mathilde Lacombe

Les choix de livres ne se font jamais par hasard. J’étais au « meilleur de ma forme » quand j’ai découvert ce livre sur Instagram. Honnêtement ce n’est pas trop mon truc à la base. J’espère toujours trouvé des réponses dans ce type de livre et au final je n’en tire rien. Là je crois que je n’attendais rien de particulier. J’ai aimé découvrir l’histoire de Mathilde que je ne connaissais pas. Pas de leçons, pas d’injonctions juste le récit d’une fille qui pourrait être une copine. C’est exactement ce que j’avais besoin et envie de lire. Et puis j’aime lire des histoires de filles qui se réalisent. Un « guide » positif et instructif.

Résumé: Et si finalement, vous pouviez tout avoir ? Mathilde Lacombe est la créatrice du blog La Vie en Blonde et la co-fondatrice de Birchbox… mais aussi la maman de 3 jeunes enfants. À même pas 30 ans, cette jeune entrepreneuse et mère de famille nombreuse s’est lancée avec succès dans cette quête de l’harmonie, à laquelle nous aspirons toutes. Elle a décidé qu’elle pouvait/devait tout concilier, sans trop de concessions, pour mener une vie sereine et épanouissante. Elle nous livre ici ses secrets pour trouver l’équilibre entre une vie professionnelle prenante et une vie personnelle bien remplie, tout en gardant du temps pour elle, son couple et des moments privilégiés avec chacun de ses enfants. Conseils d’organisation pour mener de front travail et famille, astuces beauté, forme et mode, mais aussi les portraits des femmes qui ont influencé Mathilde, laissez-vous inspirer par ce guide pour enfin parvenir à trouver votre propre équilibre !

Il n’es jamais trop tard pour éclore de Catherine Taret

Comme pour le précédent il n’y a pas de hasard et ce livre tombait à point nommé. Est-il un jour trop tard? C’est la question que je me pose souvent. Moi qui suis plutôt contemplative, je ne peux que douter qu’un jour je me réalise. Mais je crois que ce livre a été en partie ce qui a déclenché ma fameuse révélation de la semaine dernière. Et puis hasard des connexions, j’apprends que l’auteur du livre est une amie de promo d’une amie d’une amie qui nous avait prêté son appartement à Londres (vous suivez?). Bref, les connexions, les signes ça me parlent.

Résumé: Il y a deux ans, comme le font les gens raisonnables quand ils sont au fond du trou, j’ai consulté une voyante qui m’a fait cette surprenante révélation : Il ne faut pas vous inquiéter, vous êtes une late bloomer, tout va vous arriver plus tard dans la vie ! Selon elle, je n’avais rien raté, je prenais juste mon temps. J’étais en train de grandir, de m’enrichir, de pousser comme une plante en milieu de saison. Et surtout, un jour, c’est sûr, le sens allait se révéler à moi. J’ai retroussé mes manches, j’ai creusé pour déterrer les peurs, les croyances et les injonctions qui m’empêchaient d’avancer, j’ai semé les nouvelles graines qui allaient me faire éclore. Il n’y a ni âge, ni sexe, ni origine, ni taille, ni poids pour être late bloomer…

 

Voilà pour cette fois, n’hésitez pas à me dire si vous les avez lu ou me conseiller d’autres lectures. A très vite pour parler cadeaux de Noël.

4 Commentaires

  • Wallou dit :

    Tout à fait d accord avec vous sur le dernier Joncour…bof bof…Mon dernier livre coup de cœur :Petit Pays de Gaël Faye..Et au passage très vrai votre article sur les jouets en bois😂👏

    • Wafa dit :

      Je suis rassurée de voir que je ne suis pas seule pour le Joncour. Je note pour Gaël Faye, merci. Et merci pour l’article sur les jouets 😉

  • Juliette-Iocha dit :

    Coucou….super pour tes avis (j’aime bien savoir ce que les lecteurs pensent!) et les découvertes (je suis comme toi sur les livres à vocation mais c’est cool de savoir qu’il y en a qui sont vraiment inspirants). Tu as lu le Anna Hope?
    Bises

  • Miss Zen dit :

    J’avais également beaucoup aimé Bojangles et Le chagrin des vivants .
    Mes 2 derniers coups de cœur : Helena Vaneck de Armel Job et Rosa Candida, et je viens de commencer avec beaucoup de plaisir « Les chaussures italiennes » de Hennik Mankel.

    Et tout en haut sur ma liste de Noel ; le dernier Claudie Gallay « La beauté des jours »

    La lecture en hiver reste un de mes petits plaisirs/conforts favori.

Un petit truc à dire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *