Les petits bonheurs 45/52

11.13.2016

Un jour, une lectrice m’a dit que j’avais beaucoup de chance car ma vie était douce et belle, qu’elle semblait parfaite. J’ai trouvé ça étrange car même si je ne raconte pas ma vie privée en détails, il m’arrive de dire que ça ne va pas. Mais c’est vrai que notre petit rendez-vous du dimanche soir peut donner l’impression que ma vie n’est faite que de petits bonheurs. Pas vraiment, en réalité. Je ne mens pas du tout, mais malgré toutes les claques, les bobos au coeur, les angoisses ou les larmes, j’essaye de m’accrocher à ce qui fait qu’on tient le coup. Ces petites choses qui peuvent sembler insignifiantes mais qui, si on les regarde avec un peu plus d’intérêt, nous donnent la force d’avancer. Ce soir, 13 novembre, je pourrais commencer par « je réalise ma chance d’être vivante et entourée de ceux que j’aime, la vie n’est plus la même depuis un an mais je suis en vie ».

Cette semaine, ma mère est rentrée de sa cure et nous l’avons retrouvée avec joie après 3 semaines.

Les mots de Carmen pour m’encourager.

Une soirée « Autrichienne » assez étonnante où je me suis initiée au curling. C’était très drôle même si ce n’était pas les conditions réelles du sport.

Il y a eu les quelques lignes de Vanessa qui m’ont fait chaud au coeur.

Il y a eu cette jolie vidéo de Juliette chantant « Belle ciao » à son fils, qui m’a donnée les larmes aux yeux.

J’ai discuté avec mon amie de Dubaï et elle m’a fait rire.

Il y a eu cet apéro chez Suzanne et les enfants qui rient.

Les 13 ans de ma nièce et un repas sénégalais en famille.

Puis la raclette avec les copains (je fais des réserves pour l’hiver).

Il y a eu le sourire timide des enfants quand ils ont fait dédicacer leurs livres à Schilick on carnet.

IMG_20161113_132038 IMG_20161113_130347-01 IMG_20161113_124519 IMG_20161113_124251-01 IMG_20161113_113654 IMG_20161113_113629-01-01

Harry Potter sous la couette, tous les quatre et la photo que mon amie Carmen m’a envoyée en me demandant si c’était moi la petite avec des boucles d’oreilles. Et voilà comment on réalise que son chéri et moi étions dans la même classe. Sur la photo, je ris et je ferme les yeux, un peu comme aujourd’hui…

FullSizeRender-4

11

5 Commentaires

  • Carmen dit :

    C’est peut etre cette soirée si speciale mais ton post m’a émue aux larmes.

  • Miss zen dit :

    Repas sénégalais / raclette / Harry Potter : tu me parles avec ta superbe trilogie

  • Juliette Iocha dit :

    hello doucette!
    si je t’ai émue je suis touchée et je te comprends….. mais j’avoue que je chante fort et on n’entend pas mon fil rire aux éclats, je lui chante tous les jours pour aller à la crèche, avec l’hymne des femmes, je révise mon répertoire de chorale féministe car nous allons chanter au colloque des Violences faites aux femmes le 22 novembre. il se bidonne alors que la chanson n’est pas drôle mais voilà les petits bonheurs, comme tu sais si bien les mettre en valeur! sache qu’à force de te lire, j’égraine mentalement ces petits moments dès que la conscience m’y pousse, c’est une belle respiration pour le quotidien, merci à toi de nous l’inspirer!

    • Wafa dit :

      Oh si on l’entend rire et c’est je crois ce qui rend la vidéo encore plus forte. La douceur, l’amour, la transmission et le rire. Tu nous prépares un sacré bonhomme. Bisous

Répondre à Wafa Cancel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *