Les petits bonheurs 41/52

10.16.2017

« On ira où tu voudras, quand tu voudras et on s’aimera encore.. » Bon ok, j’arrête avec Joe mais avouez que c’est tentant quand on voit le temps de ce weekend. Cela devrait durer jusqu’à mon anniversaire alors merci la vie.

Cette semaine était un peu étrange puisqu’elle était à la fois très cool malgré quelques jours de maladie.

Elle a commencé par un joli cadeau, puisque j’ai pu entrer dans mon jean Anine Bing d’amour, ce qui n’était pas arrivé depuis des mois. J’ai passé la journée à prier pour qu’il n’explose pas mais j’étais très heureuse. Malgré tout, je n’ai pas été assez folle pour retenter l’expérience.

Lundi, j’ai eu un message de ma nièce de 14 ans. Un message plein de gentillesse et de bienveillance. J’ai un lien particulier avec elle¨car c’est la première des petits enfants et je me suis beaucoup occupée d’elle lorsqu’elle était petite. Elle a toujours été adorable et c’est à la fois une danseuse et une basketteuse de talent mais aussi une très bonne élève. Je sais qu’elle me lit alors « je t’aime ma chérie! ».

Je vous avez déjà parlé de Lily dont je suis les aventures sur IG depuis plusieurs années. Je l’avais rencontré brièvement il y a quelques mois  et nous nous sommes revues cette semaine. J’ai passé un très bon moment à bavarder avec elle et ce qu’elle dégage en vrai est à l’image de ce que l’on peut voir sur IG.

J’expliquais à Noah cette semaine que devant la beauté de la nature, personne ne reste indifférent et le ciel que nous avons eu quelques fois cette semaine m’a donné raison. Il suffisait de voir le nombre de gens, jeunes ou vieux, s’arrêter pour le contempler ou le photographier.

Une bonne crise de fous rires, je ne connais pas de meilleurs moyens pour aller bien. Alors quand mon homme a décidé de m’imiter avec l’accent alsacien (ne me demandez pas pourquoi), j’ai pleuré pendant 1/4h. Non mais il m’imite vraiment mal et ce n’est pas la mauvaise foi qui l’étouffe mais j’ai tellement ri que je lui pardonne.

Samedi, mon amie Marie, la reine d’Emmaüs m’a embarqué avec elle pour trouver une armoire. 10mn chrono et c’était réglé maintenant il va falloir poncer et peindre mais je suis très contente de mon achat.

Apéro improvisé à la maison.

Un beau dimanche ensoleillé et l’envie de faire une balade malgré une douleur aux cervicales insupportable. Nous avons pris nos vélos puis nous avons longé le canal de la Bruche jusqu’à chez ma mère. C’était un dimanche comme je les aime, sans obligation, un peu improvisé mais très agréable. Je me sens prête pour ma semaine d’anniversaire(s) !!!

 

Bonne semaine !

 

20

Un petit truc à dire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *