Les petits bonheurs 39/52

10.01.2018

J’ai couru, vous avez bien lu, j’ai couru. Pas après le temps, ni après les enfants, j’ai couru. Il y a longtemps que l’homme me dit que cela me ferait du bien, longtemps qu’on me répète que faire du sport serait une bonne idée. Je le sais mais quand on est épuisée, il est difficile de s’imaginer bouger son corps. Oui je sais que l’énergie vient avec le mouvement mais parfois c’est impossible. Et puis l’idée est arrivée, l’envie aussi. Alors ce dimanche malgré une migraine au réveil, j’ai voulu aller courir.

Pas longtemps bien sûr, mais je l’ai fait. J’ai voulu arrêter au bout de 200m, puis au bout de 500. J’ai cru mourir à 1km, j’ai tenu 2,5km. Je sais que ça doit fair rire la plupart des gens mais pour moi c’est énorme.

J’ai la hanche qui va se déboiter mais j’attends avec impatience de pouvoir y retourner. Cette toute petite chose m’a prouvée que je pouvais bouger, que je pouvais avancer et me challenger.

Cette semaine j’ai plusieurs autres challenges à relever et je suis curieuse de voir comment je vais m’en sortir.

En photo, une métaphore de toutes ces choses que j’ai en tête mais surtout un doux soleil.

20

Un petit truc à dire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *