Le Bouddha de banlieue

12.30.2007

Le bouddha de banlieue Il y a quelques temps j’ai terminé le « Bouddha de banlieue » de Hanif Kureishi, offert par ma copine Sophie pour mon birthday. L’histoire est celle d’un jeune garçon Karim, 17 ans au début du livre dans l’Angleterre des années 70. Fils d’un émigré Pakistanais et d’une mère Anglaise, il tente de grandir au milieu de ses deux cultures. Autour de lui gravitent plusieurs personnages: son père Haroon qui devient « maître spirituel » dans les quartiers huppés, sa cousine Jamila militante féministe et fille d’Awar qui décide de la marier, Eva la maîtresse de son père et d’autres personnage hauts en couleur. J’ai adoré ce livre à la fois drôle et touchant qui traîte aussi bien du passage à l’âge adulte, que du racisme, l’amour et la société anglaise… Le ton est souvent cru et osé mais je pense que comme moi vous prendrez plaisir à le lire. A noter que l’auteur est à l’origine des scénarii de « My beautiful Laundrette » et « Sammy &Rosie s’envoient en l’air » réalisés par Stephen Frears.

8 Commentaires

  • J’avais bien aimé ces deux films à leur sortie, peut-être que ce livre me plairait aussi !

  • ficelle dit :

    De lui aussi, j’avais lu Intimité (je crois que c’est le bon titre). L’histoire d’un homme qui vit sa dernière soirée au domicile conjugal avant de quitter sa femme et ses enfants. Une intéressante vision à l’intérieur d’un monsieur.

  • Nour dit :

    Je suis fan de littérature anglo saxonne ! normale pour une bibliothécaire (sourire), j’ai apprécié My beautiful Laundrette, tu devrais essayer la littérature noire américaine.

    Je prétendais pas trop aimer la mode mais je viens de recevoir des jolis bottes Jonak, le père noël est une fashion victime !

    a+ Nour

  • Wafa dit :

    @Freida. Je n’ai pas vu ces films, je vais réparer ça
    @Ficelle. Décidement, les hommes qui quittent leur femme ça lui parle
    @Nour. Si tu as des livres à me conseiller, je suis partante. L’amour de la mode ça commence svt par un cadeau.

  • Nour dit :

    Alors je te conseille Toni Morrison (Beloved, Sula et Song of Solomon) mais je pense que tu seras touchée par le célèbre « Black Boy » de Richard Wright, un bijou, une œuvre autobiographique écrite en 1945 qui raconte son enfance dans le sud ségrégationniste des USA.

    a+

  • Wafa dit :

    C’est noté merci! C’est drôle j’ai croisé Toni Morrison il y a 15 ans à Strasbourg.

  • domino dit :

    j’adore ce livre je compte bien lire le second volet maintenant !
    très bonne année 2008 wafa !

  • Wafa dit :

    Je ne savais pas qu’il y avait un second volet, je vais voir ça. Merci!

Répondre à Frieda l'écuyère Cancel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *