La malédiction du bas filé

09.05.2007

Je vais aborder un sujet qui parlera à toutes les filles, car je ne crois pas qu’une seule fille au monde n’ait un jour vécu ce dont je vais parler.

  • Il est 7h30, le réveil a sonné depuis longtemps, le thé refroidit, vous avez enfin trouvé une tenue à porter, une jupe ou une robe et vous enfilez vos bas ou votre collant et là c’est le drame, vous le filez. Pas la peine de chercher dans votre tiroir, c’était la dernière paire.
  • Vous êtes toute mimi dans votre tenue du jour, vous êtes au boulot et votre regard s’attarde sur Le truc qui cloche, c’est quoi là sur votre jambe. Non ce n’est pas possible, pas encore, mais si vous ne rêvez pas, il est filé. Commence alors la quête du vernis transparent auprès des collègues, le rafistolage pathétique pour un résultat temporaire pas toujours réussi. Si vous avez de la chance il ne fait pas trop froid et vous pouvez l’enlever ou alors vous pouvez en racheter un pendant la pause déjeuner, sinon vous tentez une démarche « jambes croisées-je cache le désastre ».
  • Vous êtes au resto ou dans un bar et vous vous levez pour aller aux toilettes et là vous sentez que votre chaise à l’intention de vous suivre car elle s’est accrochée à vos bas.

Il n’y a rien à faire, ils finissent toujours par filer et pourtant je me donne du mal. D’abord j’ai les ongles courts. Ensuite j’utilise la très glamour technique du roulé-enfilé pour être certaine de ne pas faire le geste fatal. Je me tiens à bonne distance des coins de bureaux. Lorsqu’une chaise me semble suspecte je mets un pull ou autre dessus avant de m’asseoir. Je prends une taille au-dessus de la mienne pour ne pas trop le tendre mais au bout du compte mon bas craque ou file toujours. J’ai même essayé d’en mettre avec des gants, c’est dire(oui je sais ça ne rime à rien).

Je ne sais pas pour vous mais moi j’ai limite l’impression d’un gros complot des fabricants de collants. Car peu importe la marque et le prix, leur durée de vie est limitée à une ou deux utilisations.

Si comme moi, vous achetez vos bas plus de 7€ et que vous en foutez en l’air au minimum deux paires par mois au bout d’un an vous avez gâché l’équivalent d’une paire de K-Jacques ou de Repetto et là ça fait mal. Inutile de vous dire que dans ces conditions il n’est même pas question que j’achète des bas de très grandes marques sauf évenement exceptionnel et que je les achète plutôt en grandes surfaces qu’aux Galeries car il y a au moins deux euros de différences. Je ne veux pas faire ma radine mais bon sur un an faites le calcul. Bref, si une marque de bas sympa veut bien me sponsoriser, moi je dis ok .

Il existe aujourd’hui des collants pour hommes. Un conseil les gars, ne rentrez pas dans ce genre de galère.

photo Gerbe

3 Commentaires

  • Oscar dit :

    Bonjour Wafas,
    Beau blog bravo.
    Les collants pour hommes sont excellent, dommage un peu cher. Résultat beaucoup d’homme (dont moi) achetons nos collants au rayon femme.
    J’adore le côté doux des collants. C’est 10000 x plus beau et plus confortable qu’une paire de chaussettes.
    Pour ne pas les filer, il faut être sur de soi quand on le met. Si on le mets en pensant « je vais le filer » c’est foutu.
    Tu sais il existe un forum qui parle de cette mode là pour les hommes. Sur http://www.c-tendance.com
    Bonne journée.
    Oscar

  • Salut Wafa,

    Magnifique blog.
    Perso, je porte des collants hommes, c’est très confortable et doux.
    Je porte ça en tout simplicité avec un short en été et un 3/4 en hiver.
    J’ai un blog très soft sur les homme qui comme moi aimeraient que la mode arrive, il y a des photos d’hommes en short, 3/4.
    Voici l’adresse : http://collantshommes.skyrock.com
    Si tu viens, laisse moi une petite trace, ça fera plaisir.
    Bonne journée.
    collantshommes

  • Caroline dit :

    Salut! Alors en effet tu parles d’un « complot » des fabricants; eh bien c’est bien réel, je suis étudiante en design et à mon entrée dans cette école une de mes prof nous a fais visionner une vidéo sur « l’obsolescence programmée » (c’est un peu barbare comme terme!) mais bon! Or dans cette vidéo (qui a été diffusée par arte) on nous montre à un moment une femme qui nous raconte que son mari qui travaille au sein d’une compagnie qui fabrique des bas les faisait essayer sur elle. Aussi, elle raconte que les premiers bas apportés par son mari étaient très résistant et qu’au fur et a mesure qu’il lui apportait de nouveaux bas, ceux ci étaient de moins en moins résistants. En réalité, la compagnie tentait de trouver un mélange de matériaux qui rendaient les bas plus fragile et donc poussait les femmes à en racheter et donc à consommer. Cet exemple est valable pour à peu près tout les objet en vente. Voila ^^ si vous voulez le lien http://www.youtube.com/watch?v=iB8DbSE0Y90 P.S personne ne sait comment rattraper des bas filés par hasard? A la base c’est ce que je cherchais! ^^

Un petit truc à dire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *