Je gère…

10.04.2016

Je passe mon temps à courir ou à rouler comme une folle sur mon vélo pour être plus exacte. Le matin, j’ai souvent le droit à des reproches car je laisse ma tasse de thé quasiment pleine sur ma table. Pas le temps de finir mon déjeuner. Un câlin plus long, un manque d’inspiration pour m’habiller ou je ne sais quel ralentisseur. Quand je suis sur le point partir à 7h50 voir 8h  alors que je commence à 8h (aheummm), Noah et Anna réclament systématiquement « encore un bisou ». J’arrive en retard au boulot pratiquement tous les jours.

Au travail, entre deux-trois trucs (je bosse ) je pense aux prochaines vacances scolaires et la m**** dans laquelle je vais être car ma mère part en cure et que je n’ai pas de congés. Je ne sais pas quoi faire des gosses, tout coûte une blinde, on ne peut pas se permettre de s’éloigner de nos boulots, à cause de nos horaires. Pas de stages de cinéma cette année, c’est ingérable avec le nouveau boulot de l’homme.

Il est 10h, j’ai mal à la tête, ma collègue me file un Doliprane.

Qu’est-ce qu’on mange ce soir? Un gratin de blettes c’est bien. J’ai fait les courses samedi et j’ai oublié le fromage frais (j’ai pourtant fait les menus de la semaine), j’irai vite à midi. Après être allée me renseigner au centre de loisirs.Il faut aussi que je passe à la mairie pour acheter des tickets de cantines, il n’y en a plus.

Vite, vite, vite. Il y a un monde de dingue en ville, c’est férié en Allemagne, on se croirait en plein marché de Noël, j’arrive à peine à avancer. J’ai faim, il y a plein de gens à la superette, midi c’est pas génial pour faire des courses. Le lave-vaisselle est vide et pourtant il y a deux bols dans l’évier. Je vais préparer le dîner maintenant, ce sera déjà ça de gagné. J’ai faim. Je fais chauffer de l’eau, on mangera des pâtes à midi avec le Pacsou. Il arrive et me fait remarquer que la casserole est beaucoup trop petite. Oui ben désolée, hein j’ai autre chose à faire. Il s’en occupe, il a dit ça comme ça ce n’était pas méchant.

Je mange en moins de 5mn, j’ai faim. Je me lève pour repartir bosser mais je n’ai pas terminé le repas. L’homme me fait remarquer qu’il n’est que 13h20 et que le lundi je commence à 14h. Cool, je peux finir.

Il est 13h35, je m’allonge sur le canapé. Il est 13h40, je me brosse les dents et je reprends mon vélo. Je fais quoi des gosses pendant cette semaine de vacances? Le centre de loisirs c’est hyper cher et ils ne feront rien de spécial, j’en ai marre….

C’est quoi ce bordel sur la route, le parking est complet mais les gens s’entêtent à vouloir y aller. Tiens j’ai toujours mal au crâne. Plus de place pour garer mon vélo, une collègue me conseille le parking fermé du boulot. Je la regarde comme une pauvre fille. La dingue, elle ignore que chaque minute compte, je ne peux pas perdre mon temps à le chercher le soir et faire un détour.

Un stage de dessin, c’est bien ça Noah va aimer, Anna je ne sais pas. Mais les horaires, les horaires, comment va-t-on faire?

Il est 18h, je pédale comme une folle. Noah est au périscolaire à l’école, je grimpe les 3 étages. 3ème mais pourquoi? Bisous mon chou, ton cartable est trop lourd, il faut que j’écrive un message à la maîtresse pour que tu n’emmènes pas toutes tes affaires. On va chercher ta soeur. Oh ma poulette, encore un coloriage, du papier, encore du papier, tu connais la règle un dessin oui, un coloriage bof. Oui, c’est très joli ce gribouillage coloriage d’Halloween.

J’ai mal à la tête les loulous. Oui il est beau ton dessin de Yokai watch. Non je ne sais pas de quoi ça parle. Ahaha oui c’est très drôle, oh c’est vrai ils ont fait ça?

Allez on se lave les mains, Noah donne-moi ton cahier de texte. Cool, je vais pouvoir faire mon TBC plus tôt, tu n’as qu’un texte à lire. Je mets le plat au four et pendant ce temps, tu fais tes devoirs et vous vous mettez en pyjama.

Oui tu peux chronométrer Anna. Noah récite-moi ta leçon. Non je ne peux pas te parler sinon je vais me déconcentrer.

Oui j’ai entendu papa est rentré. Vous pouvez mettre la table, je vous sers et je termine mes exercices.

Je suis contente de voir que tu aimes les blettes, Noah. Anna mange s’il te plait. Je dois me doucher. Vous connaissez l’histoire du lièvre et des blettes? Ok je t’en donne encore Noah. Anna, mange si’il te plait. Je vous sers le dessert. Je prends ma douche et vous vous brossez les dents.

On lit une histoire mais une courte, ok?

Bisous, câlins, zut j’ai oublié de vous parler du stage. Alors je vous lis le programme et vous me dites ce que vous préférez? Ok, ok, c’est cool. Un gros dodo. « Sylvain tu viens leur dire bonne nuit! « .  Ahahaha c’est drôle, hein? Vous aimez m’imiter bande de quetschs.

Merci, d’avoir servi le repas. Mais il faut que je fasse le glaçage du gâteau d’hier. Ben oui je vais manger en le faisant je t’assure je vais y arriver. Tiens Suz m’a envoyé un message, ça tombe bien j’ai fait un gâteau pour eux. Elle va descendre le prendre. Je range la cuisine et je vais me poser. Oui on peut regarder un film. On a bien fait de le choisir c’est vraiment drôle.

Bon, je vais me coucher. Il faudrait vraiment s’occuper du blog. Il faut tout changer. Ah je n’ai plus mal à la tête. Punaise il est déjà 23h50.

7h. J’ai mal partout, les muscles, les abdos. Les enfants, cette fois vos vêtements sont déjà prêts, Anna j’ai mis 2 tickets de cantine dans ton sac. Oui le goûter y est aussi. Il est 7h45, mon thé est terminé… Ce soir ce sera cool, je n’ai pas ma séance de sport et il n’y a pas de devoirs le mardi soir.

 

Cette journée pourrait être celle de n’importe quelle fille que je connais. C’est mon homme qui gère les enfants pour aller à l’école et pour lui aussi c’est la course. Il fait le ménage sans que je demande quoique ce soit, les tâches sont réparties à peu près équitablement. Mais il y a tout le reste, tout mon cerveau qui pense à tout ce qui doit être fait, payé, prévu, organisé, réglé. Toutes ces choses auxquelles il faut penser en amont, les courses, les repas, l’école, les fringues trop petites… Le piège c’est de se sentir griser de pouvoir tout gérer, d’en faire toujours plus sans que personne ne nous demande rien. Oui mais si ce n’était pas fait je ne sais pas ce qu’on ferait. Aimer gérer et contrôler car la maison c’est le seul domaine qui me donne satisfaction. Alors parfois rien que d’y penser j’ai mal à la tête et je suis fatiguée. Puis je repars car j’aime tout contrôler.

 

Ce post m’a été inspiré par cet article

 

17

7 Commentaires

Répondre à Amélie Cancel

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *