Des hommes au poil

09.20.2007

Avec mon brun nous sommes allés voir "L’âge d’homme…maintenant ou jamais" de Raphael Fetjö. C’est l’histoire d’un trentenaire, Samuel qui vit en couple avec Tina depuis un an et qui a peur de s’engager. Il décide de se donner 24h pour savoir s’il reste ou non avec elle.
Le film est moyen même si les acteurs sont plutôt bons. Mais le but de ce billet n’est pas de parler de Romain Duris et Aïsa Maïga mais d’une question posée dans le film "Les hommes doivent-ils se couper les poils des c……. et plus largement les hommes doivent-ils ou non s’épiler?
Pour nous l’épilation est un geste normal. A moins d’être une adepte de l’ultra-naturel ou d’être allemande, nous procédons à un débrousaillage  en règle de nos aisselles, maillots, jambes et autres. Chacune sa méthode, le rasoir, la cire, la crème, l’épilateur électrique ou l’institut, tout cela demeure assez naturel. Mais pour nos amis du sexe opposé il n’en va pas de même. Si le rasage de la barbe est une habitude pour nombre d’entre eux, la rapport au poil s’arrête souvent là. A l’heure de l’égalité homme-femme, je m’interroge.

Les hommes doivent-ils garder leurs poils? 

D’abord il s’agit souvent d’une question de culture et de pays. On n’a pas le même point  de vue selon que l’on soit Asiatique (dont la pilosité est plus discrète voir inéxistante) ou Méditérannéen. Mais une chose est certaine le poil signifie la maturité de l’Homme.  

Rapide tour du monde du rapport au poil.

Chez les musulmans et les arabes en particuliers, les poils ne sont pas bien vus. Les femmes s’épilent au sucre ou au miel dans les hammams depuis la nuit des temps. L’Islam considère l’épilation du corps comme une règle d’hygiène pour les hommes comme pour les femmes.

Au Japon, le poil est censuré dans les publicités ou le cinéma car il est associé à l’Occident.

Dans certains pays d’Afrique Centrale, le poil est considéré comme érotique.

En Europe surtout dans le Sud, le poil est encore signe de virilité. En même temps si la virilité se quantifie en nombre de poils, moi j’dis ça vaut rien alors. Mais les choses changent heureusement. Je ne sais pas pour vous mais moi si je me laissais pousser les poils sous les aisselles mon chéri ne serait pas très heureux. Non seulement c’est moche mais en plus niveau odeur c’est pas toppy. Alors si c’est vrai pour nous pourquoi pas pour les hommes.

Règle n°1: Sous les bras tu t’épileras

Ensuite il y a le torse. Je ne suis pas une extrêmiste mais je n’aime pas poser mes joues sur un tapis de poils, j’ai la peau fragile moi!!! Je ne demande pas un torse imberbe de pré-pubère mais un petit taillage en règle je préfère. Si l’homme est pourvu d’une faible pilosité du torse (3 poils qui se battent en duel) autant tout virer car là c’est juste ridicule. Si c’est trop fourni c’est assez vulgaire

Règle n°2: Les poils du torse tu tailleras

Certains hommes ont la malchance d’avoir des poils mal placés, dos ou oreilles. Ce n’est évidemment pas de leur faute si la nature ne les a pas gâtés. Mais là où ils deviennent coupables c’est quand ils ne font rien pour faire disparaître ce disgracieux pelage. Aujourd’hui il est possible de se faire épiler dans n’importe quel institut. Ne venez pas me dire que cela fait mal, que croyez-vous que nous soyons obligées de subir pour être si jolies?

Règle n°3: La pilosité incongrue tu banniras

Reste le délicat problème du poils des c……. Là j’avoue que le sujet est délicat.Si dans certaines religions il est à proscrire en règle général pas touche. Je dirais que l’épilation intégrale bof mais un petit taillage propre pourquoi pas.

Règle n°4: De tes poils de c……. ce que tu veux tu feras

En même temps, je vous parle de ça car nombreuses de mes amies se plaignent de devoir subir la forêt de leurs amoureux mais personnellemnt cela ne me concerne pas. Je vois déjà les yeux de mon homme s’agrandir (non elle ne va pas oser parler de mes poils  !!!). Donc je dirais simplement que mon chouchou n’aime pas plus ça que moi et que tout en étant viril il n’en est pas moins un homme moderne.

PS: Réflexion d’une collègue: "Si encore ils restaient à leur place, mais tu en retrouves partout. Si ça se trouve c’est comme pour les clebards ça tombe à certaines périodes de l’année".

Un petit truc à dire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *