Comment je me suis pacsée

09.19.2007

Mon chéri et moi sommes en couple depuis presque un an et demi. Un relation normale faite de hauts et de bas. Comme toute les filles je l’adore un jour et le lendemain j’ai envie de l’étrangler. Mais une chose est sûre c’est que nous nous aimons énormément. Du coup, après avoir cohabité dans mon petit appartement pendant quelques mois, nous avons sauté le pas pour prendre un "chez nous". Cette notion n’est d’ailleurs toujours pas très claire dans mon esprit puisque je continue à dire "chez moi, ma chambre…". Mais il est difficile de changer ses habitudes de célibataire endurcie et mon chéri pour l’instant ne m’en tient pas rigueur. Bref après notre emménagement, les premières réflexions sur une officialisation de notre union sont arrivées. Bizarrement c’est plutôt à moi que l’on fait des remarques, pensant sans doute que j’y serais plus sensible. Ma mère d’abord, qui ne manque pas de me dire que si par hasard nous voulions nous marier elle se chargerait de nous aider à financer la mariage. Les collègues qui me charient en me disant "bientôt le mariage et le bébé". Tatie Christiane qui me dit gentillement "Ben Wafa il faudrait lui faire un petit, vous n’êtes plus tous jeune" (heuh, oui bon…). Bref, l’idée de passer l’étape du concubinage (bouhhh quel vilain mot) pour autre chose a commencé à faire son chemin.

Lundi soir, j’ai invité chouchou à diner dans un resto Brésilien. Ambiance intime, peu de monde et peu de bruit, nous passions un délicieux moment à déguster un bon repas accompagné d’une bouteille de Frontera. Je ne sais pas pour vous mais moi le vin ça me rend sentimentale. Alors après une bouteille et un repas en amoureux, j’ai lancé les yeux plein de petits coeurs (si c’est vrai !!!)"Tu veux bien te pacser avec moi?" et lui de répondre sans avoir l’air surpris " Ben oui!". Voilà c’était fait, il venait d’accepter de se pacser avec moi. Le lendemain matin, j’avoue que je n’avais plus aucun souvenir de cette demande (non je n’étais pas ivre, ça va pas la tête ! ), j’ai oublié c’est tout. Mais tout d’un coup en plein milieu de l’après-midi alors que je m’ennuyais sec au boulot, je me suis souvenue de ma demande et surtout de la réponse de mon cher et tendre. JE-VAIS-ME-PACSER !!! Waouh, c’est sérieux tout ça. Mais au fait comment on fait? Je vais demander à ma collègue Esther comment faire car je sais qu’elle se pacse bientôt. Et là je me retrouve à annoncer à toutes mes collègues que JE-VAIS-ME-PACSER!!! "Et pourquoi tu ne te maries pas?". Ben oui c’est vrai ça pourquoi je ne me marie pas??? S’en suit une série d’arguments du type pas le genre de la maison, trop cher, trop de boulot, trop de stress. Mais la vraie question c’est pourquoi je veux me pacser, on est bien comme ça, non? Ben oui mais le Pacs c’est bien pour les impôts , non ça c’est minable comme argument. 

  • Le Pacs c’est comme un mariage, les inconvénients en moins
  • Officiellement nous serons un couple de pacsés et pas de concubins (vilain, vilain, vilain mot)
  • C’est rapide, sans tralala  
  • Rien ne nous empêche de faire la fête après
  • Je pourrais porter une jolie robe toute simple
  • C’est gratuit
  • Si je me marie, hyperémotive comme je suis, à tous les coups je vais chialer, t’imagine pas la honte
  • Je ne serai pas obligée de m’appeler Mme Wafa R……. (franchement un nom Autrichien avec mon prénom ça ne va pas le faire)

"Mais pourquoi tu ne te maries pas c’est mieux ?" insistent ma mère et ma belle-soeur. "Ben non, j’vous dis, on ne veut pas se marier!". C’est vrai ce mensonge ? Pas si sûr.

  • J’adorerais dire "mon mari", c’est mon côté old school
  • J’adorerais qu’il dise "ma femme", en fait il le dit déjà 
  • Si on a des enfants un jour, j’aimerais que nous ayons tous le même nom (je n’ai jamais eu peur de me contredire, cf les lignes plus haut)
  • Il est de plus en plus beau, il vaut mieux que je le garde
  • C’est un amour qui fait à manger et le ménage
  • Il est assez dingue pour rester avec moi
  • J’ai toujours rêvé de faire ma princesse
  • Je l’aime

Pour l’instant les démarches sont en route et mon amoureux n’a pas changé d’avis. Je ne sais pas si c’est parce qu’il en a vraiment envie ou si c’est pour ne pas me mettre face à mon alcoolisme mes idées farfelues, mais nous allons nous pacser et ça me rend très heureuse.

Et puis si je dois avancer un argument supplémentaire pour le Pacs, c’est que comme ça il pourra toujours faire sa demande en mariage…

5 Commentaires

  • nico dit :

    tu seras heureuse d’apprendre que des que l’on recherche des informations sur le pacs sur le net et que l on associe la ville de strasbourg a cette recherche on tombe sur ton blog en 5 et 6 reponses.
    incontournable…

  • Wafa dit :

    @Nico: Avec mon expérience je deviens une référence sur le Pacs à Strasbourg. Besoin d’un conseil, je peux vous aider si vous le voulez.

  • Isabelle Gravillon dit :

    Bonjour Wafa, je suis journaliste pour un magazine de presse écrite et je recherche un couple qui s’est pacsé, qui a fait une grande fête à cette occasion et qui accepterait de me raconter le pourquoi de cette fête et de ce PACS. Et en plus qui voudrait bien être pris en photo pour illustrer le témoignage. Je ne sais pas si vous êtes dans ce cas de figure (avez-vous fait une fête pour votre PACS ?) Et accepteriez-vous de témoigner (un quart d’heure au téléphone). Merci en tout cas si vous pouvez me répondre. A bientôt peut-être. Isabelle.

  • Wafa dit :

    Nous n’avons toujours pas fait de fête pour notre PACS. Nous n’avions pas trouvé de salle à ce moment là et depuis nous n’en avons pas reparlé. Pour nos un an, peut-être.

  • Lilly dit :

    Nico, tu m’as ôté les mots de ma… euh, de mon clavier !

    C’est dingue. C’est étape par étape la même histoire, les mêmes raisons presque les mêmes expressions.
    En tout cas, le pacs pour moi, c’est adopté… En attendant qu’il me demande ma main, of course !

Un petit truc à dire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *